Le fourgon de Régis près de Marseille


     
   

Voici le fourgon sanitaire r2087 de Régis, qui participe activement à ce site et au club qui est en train de naître...

Cette ambulance date de 1964, et il a fallu aller la chercher à près de 200km ! Reportage ...

"Pour moi le rapatriement c'est passé.. aujourd'hui. Un 2087 ambulance à aller chercher à Roquefort les Pins. Je suis a Forcalquier. Au total 190 km, c'est pas 300 mais si tu regardes un peu la carte, il a fallu que je prenne la route Napoléon et franchement c'est pas du gâteau avec 2 cols de 1100 mètres. Avec un nouveau véhicule on a toujours la hantise de la panne, même quand l'ancien proprio vous dit que tout va bien. Pour ma part à 15 bornes du départ, je m'arrête a un feu rouge dans une toute petite rue et la PAF... Le camion s'arrête tout seul... Plus rien, un coup d'œil au retro, une dizaine de bagnoles derrière... aïe Panique ! Redemarrage, que dalle.. reredemarrage que dalle.. qu'est ce que je fais, je pars en courant et je pousse.. ? pppfff... un dernier coup pour voir, et là, joie et bonheur il repart.. après 2 feu vert d'écoulés et... pas UN COUP DE KLAXON. Mais une dose d'adrénaline maxi et 2 litres de sueur. Grasse centre, je veux remettre le compteur journalier a zéro et là... Je mets la sirène en route. Stupeur générale, tout le bistrot à coté sursaute et moi je me cache dans le volant. Sortie de Grasse direction Digne, et là une côte de chez côte, 3ème, 30 a l'heure et ça baisse... un coup de 2ème, j'ai l'impression d'être arrêté et les 2 douzaines de bagnole derrière moi aussi... Je me console en me disant que je pourrais la monter en vélo. Les 70 premiers kilomètres oscillent entre 25 et 45 km/h. Je me "jette" dans le bas côté, de temps a autre pour laisser passer les voitures, elles klaxonnent un coup pour dire merci, les gosses derrière font coucou, moi un coup de sirène. Tout le monde est content. 1h30 après mon départ j'ai fait 72km (gasp !) La suite a été mieux, une fois les cols passés... Avec quelques coup de klaxon sympa et passé sous les applaudissements d'un groupe de motard en haut du 1er col, qui m'avait doublé a 210 20mn avant. Au total 190 km en 4 heures, un peu plus de la moitié du plein, 4 litres de sueur, pas un seul coup de klaxon d'énervement d'automobiliste et pourtant y'a des moments j'aurai compris, une bonne centaine de sourire croisés (en 4 heures c'est pas mal). 300 000 décibels ingurgités malgré les boules Quies... Et j'ai juré qu'on ne m'y reprendrait plus pendant au moins un quart d'heure...

Après un bon café, les projets pour l'été étaient déjà en route."











Régis a aussi d'autres autos anciennes et également ce r2086 avec "toit rabotté", qui qui lui donne un peu l'air d'un Torpédo :

   
     


     
 
Pièces BMW d'occasion des années 70, 80 et 90.