Un Torpédo dans la Vienne


     
   

Christophe de la Vienne rejoint notre petite communauté de possesseurs de r2067/87... Il a été le chercher loin de chez lui son Torpédo !

"Comment devient t’on possesseur d’un Torpédo ?

C’est l’histoire d’un mec qui vient d’acheter une maison et qui, finances obligent, décide de faire du bois pour limiter ses dépenses énergétiques. Pas question de faire du bois sans avoir de véhicule pour le sortir. Deux solutions s’ouvraient à moi : acheter un petit tracteur avec une remorque ou trouver un autre engin.

C’est au cours d’un trajet en voiture que le déclic c’est produit en passant devant une caserne de pompiers ou était alignés plusieurs camions 4x4. C’est là que je me suis dis : mais oui mais c’est bien sûr...

Je ne pensais pas encore au r2087 mais plutôt à quelque chose de plus récent. C’est en discutant et questionnant autour de moi que j’ai découvert ce qu’était un r2087.

Après quelques clics sur le net, je tombe sur un site extraordinaire dédiés au r2087. Une vrai caserne d’Ali Baba. Ben oui c’est un véhicule militaire... Là ma vie a basculé. Je ne sais pas pourquoi mais je suis tombé amoureux de cet engin. Je n’arrive pas à l’expliquer, c’est sans doute physique. Zorg à sûrement une explication à cela...

Ca y est, le choix est fait, c’est un r2087 Torpédo qu’il me faut !

Les recherches commencent donc et c’est encore sur le net que je trouve la réponse en parcourant les sites d’annonces de véhicules de collection ; Ce sera un r2087N de 1960 qui n’a pas tourné depuis 7 à 8 ans mais qui est resté à l’abri sous un hangar. Je contacte le propriétaire, qui m’envoie des photos du temps où il roulait avec, et après plusieurs conversations téléphoniques, je décide d’aller le voir. Comme il me l’explique, quand il l’a stocké sous le hangar, il fonctionnait très bien...

Le hic, c’est qu’il est à 500 Kms de chez moi.(à St-Gaudens). Vu le coût du voyage, il ne faut pas se planter. J’attelle la remorque derrière mon fourgon et vas y Toto. En arrivant sur place, ma première impression a été la déception. C’est vrai que le véhicule n’était pas à son avantage sous une épaisse couche de poussière mais mécaniquement ça n’avait l’air pas trop mal. L’état général était comme me l’avait décrit le propriétaire sauf pour les pneus qui étaient en moins bon état que prévu.

J’hésite un instant, je réfléchis, (je n’ai quand même pas fait 7h30 de route pour rien et en plus 650€ c’est pas très cher), je regarde ce tas de ferraille un peu rouillé et plein de poussière et...

Je l’aime déjà ! Je l’imagine en jaune comme mon fourgon...

Top là, l’affaire est conclue. Le véhicule a 16500 km au compteur. Il a des marchepieds en métal, je ne sais pas s’ils sont d’origine ? Il a même un attelage caravane pour partir avec toute la famille.

De retour à la maison, passage au contrôle technique (CT non roulant) pour pouvoir changer la carte grise et... au boulot. Depuis le début des travaux, pas de grosses surprises : après avoir acheté les batteries, le moteur tourne. J’ai quand même fait toutes les vidanges et changé les bougies et le condensateur d’allumage. J’ai également nettoyé le carburateur.

J’ai encore quelques bricoles à régler : une fuite au niveau du cylindre de roue AR droit, il faut refaire la caisse entièrement et revoir tout le circuit d’éclairage.

Je vous tiendrai au courant de l’avancement de mes travaux..."

Allez, voyons le petit dernier du site ;-)

   
     


     
 
Pièces BMW d'occasion des années 70, 80 et 90.