Un torpédo près de Paris


     
   

Jean-Marc habite près de Versailles et il a rejoint ce site, son forum et son tchat depuis mars 2002 :

"La 1ere rencontre avec un 2087 remonte à mes 12 ans quand dans une campagne profonde je prenais le vent dans la benne d'un 2087 "civil" à cabine tôlée appartenant au garagiste du village. J'entends encore presque 30 ans plus tard le bruit si caractéristique de l'échappement résonant à la décélération....

Ensuite ayant atteint l'age de raison et après avoir eu un premier 2087 torpédo (il y a une dizaine d'année, que j'ai revendu a un ami qui a l'époque m'avait traité de fou la 1ere fois qu'il a vu l'engin !!!!), je me suis crée le besoin de posséder a nouveau un utilitaire. J'hésitais entre un Citroën U23 (modèle que j'avais également possédé) et un 2087. Le Renault fut le plus fort et je partis à la recherche de l'objet de mes rêves.

Et ce fut en région parisienne, à quelques kms du siège de la vie de l'auto que je fis l'acquisition chez un monsieur retraité qui s'en servait pour aller chercher du bois . Ce torpédo affichait moins de 10000kms d'origine, la peinture avait été refaite, le tableau de bord refait en bleu (petite fantaisie), contrôle technique quasi vierge et j'en fis l'acquisition pour 15000f. L'ancien propriétaire l'appelait son "vieux soldat"...

Étant de la même année que lui (1963), je considère ma nouvelle acquisition comme un de mes copains toujours fidèle au poste... Pourtant il a travaillé dur, il a fallu transporter les matériaux et évacuer les gravats quand les travaux furent entrepris à la maison, son look a un peu souffert (passage de roues cabossés, peinture qui "frise" au soleil d'été, lui qui sortait que pour de courtes durées... C'est pour cela que je lui consacrerai une cure de jouvence le moment venu ! La couleur kaki cèdera sûrement sa place à un gris utilitaire de son époque style 203 pick-up, n'ayant jamais été fana des "oui chef bien chef".

Ayant pensé à m'en séparer il y a peu de temps, j'ai décidé de le garder un peu aussi grâce à une poignée de "fous furieux" atteints de la même "tare" que moi la "2087 mania" et rencontrés sur sur un certain site web..."

Voici le Torpédo de Jean-Marc 
Attention au petit chien ;-))


Le torpédo en action, avant le chargement de gravats...




...et après...


En plein effort sur la mise en pièces d'un pauvre 2087 en fin de vie arrivé chez moi pour un don d'organes


Et pour finir une photo très sympa de Jean-Marc et Gilles
"A la Locomotion en fête, a l'époque où la carrière existait encore..."

   
     


     
 
Pièces BMW d'occasion des années 70, 80 et 90.